Préparation aux entretiens d’embauche Part 1


Interview avec Jean Michel MOUTOT – 
Professeur à Audencia Business School

Comment convaincre en entretien ? Quels conseils pouvez-vous donner à des jeunes diplômés pour assurer en entretien ?

L’expérience que je vais partager avec vous est une expérience que j’utilisais en Conseil quand je recrutais des jeunes sortis d’écoles comme vous, et qui allaient se présenter à un client. Ce n’était pas un entretien de recrutement mais un entretien où ils étaient pris ou pas sur une mission de conseil et c’est le client qui choisissait.

Ce que j’avais essayé de faire, c’est de travailler une petite mécanique pour faire que les gens qui ont peu d’expérience parlent comme s’ils étaient des gens qui avaient un peu plus d’expérience (Il ne s’agit pas de raconter n’importe quoi, il n y a pas de mensonges) mais, pour ne pas adopter les codes des jeunes sans expériences mais plutôt adopter les codes des gens qui auraient 3 ans ou 5 ans d’expérience. Et Il y a un certain nombre de différences classiques, un travail de représentation en fait. Quand vous n’avez pas d’expérience et que vous allez passer un entretien, qu’est-ce que vous allez raconter ? Basiquement, vous allez raconter chronologiquement votre parcours en montant jusqu’au bac, mais si vous vous projetez sur quelqu’un qui a 5 ans d’expérience, il ne va jamais vous parler de son bac. En général, il va vous parler de ses domaines de compétences, donc je vous conseille de faire exactement la même chose.

Ensuite, il faut être crédible, le recruteur peut être surpris en disant comment ça se fait puisque cette personne n’a jamais travailler auparavant ? Alors là, quelqu’un qui a de l’expérience a déjà une lecture technique de ses compétences, il va dire par exemple «  J’ai une dimension technique; je maitrise tel et tel outil et j’ai une expérience dans l’usage vu du client » Le fait de donner tout de suite un prisme de votre domaine d’expérience renforce votre crédibilité.
Et finalement parlez de vos expériences, exemple « sur l’usage client j’ai fait telle et telle expérience au sein de cette entreprise, j’ai mis en place…., j’ai participé à… » Citez au moins une ou deux.

Comment bien préparer son entretien ?

Déjà il faut bien assimiler ce que fait la boite, connaitre qui j’ai en face de moi, est ce que c’est une personne RH ? Aujourd’hui avec LinkedIn, c’est facile de savoir avec qui nous allons échanger.

Si c’est les RH, ils vont essayer de filtrer les gens sur un certain nombre de critères, et
si c’est l’entretien de la boite de votre vie, ça vaut le coup de bosser en amont, de trouver des anciens de la boite, de se renseigner sur les critères de la préparation, pour pouvoir cocher les bonnes cases.

Si vous avez quelqu’un de métier, c’est différent, le premier critère c’est : Est-ce que vous avez envie de bosser avec cette personne ou pas ? Il ne faut pas chercher à impressionner mais à comprendre la personne et à se dire est ce qu’il y a un fit ou pas. Si on réussit à se vendre mais auprès de quelqu’un avec qui, fondamentalement, on n’a pas envie de travailler est ce qu’on a vraiment fait une bonne opération ? Ce n’est pas sûr. C’est l’entretien  où il ne faut pas trop jouer, il faut être à peu près soi et voir si ça fit ou pas, alors qu’avec les RH, c’est des codes sociaux, il faut jouer.

 

Partager

1 thought on “Préparation aux entretiens d’embauche Part 1”

Fatimazahra

Absolument !!

Répondre à Fatimazahra Annuler la réponse.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *