Le coaching au Maroc

Le coaching est une discipline qui prend de plus en plus de l’ampleur au Maroc, c’est une tendance prometteuse qui émerge. Mais avant de parler des pratiques du Coaching au Maroc, revenons tout d’abord sur la définition de ce terme. ICF définie le coaching comme une alliance entre le coach et ses clients dans un processus qui suscite chez eux réflexion et créativité afin de maximiser leur potentiel personnel et professionnel.

Toutefois, il y a véritable vide juridique autour de cette discipline qui provoque une perte de crédibilité. La question qui se pose, c’est qui est ce qui peut exercer du Coaching ? Quels sont les prérequis dont un Coach doit disposer ? Et quelles mesures déploie-t-on aujourd’hui pour pallier à cette problématique ? Y a-t-il une réglementation en cours ?

Au Maroc, de nombreuses personnes vendent leurs services à des prix élevés sans pour autant être Coach, c’est des consultants, psychologues ou encore formateurs. Or qu’un Coach ne donne ni formation ni conseil, il est plutôt à l’écoute de son client, pour l’aider à identifier ses points de blocage et à définir ses propres objectifs qu’il va réaliser par ses propres moyens.

Le Coach doit donc utiliser des outils bien spécifiques issus soit de la programmation neurolinguistique (PNL), l’analyse transactionnelle (AT) ou encore l’hypnose éricksonienne.
(Hypnose visant à modifier légèrement l’état de conscience afin d’accéder à l’inconscient pour résoudre un problème).

Malheureusement, il n y a aucune réglementation en cours, donc c’est le client final qui devrait être conscient et distinguer par lui-même les Coachs professionnels des autres qui prétendent l’être avant de payer n’importe quelle prestation.

Notre objectif :

Après avoir analysé l’existant, nous nous apercevons que jusqu’au jour d’aujourd’hui, il n y a aucune offre qui englobe les différentes attentes des étudiants marocains au niveau national (initiation et préparation pour intégration du marché de travail) encore moins dans la ville de Fès. C’est des offres qui sont dispersées un peu partout au Maroc et donc une grande partie des étudiants n’en bénéficie pas du tout. Il y a aussi des offres payantes que plusieurs étudiants ne peuvent pas se permettre. Notre objectif c’est de pouvoir négocier nos prestations avec des écoles privées et publics d’abord dans la ville de Fès pour ensuite élargir notre activité un peu partout.
Nous serons accompagnés par des professionnels qui vont nous aider à initier les étudiants et à les motiver pour gagner en confiance en soi et pouvoir décrocher les meilleurs emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *