Langage corporel en entretien d’embauche

A quel point notre langage corporel peut en dire sur nous ?
Savez-vous que le langage de notre corps est 55% du message qu’on est entrain de délivrer et que 38% du message passe par la voix, le ton, le débit et que seulement 7% du message qui est verbal, selon James BORG. C’est énorme n’est-ce pas ? Nos paroles n’ont de l’impact que si notre corps les exprime convenablement.
Donc déjà, il faut qu’il y ait une cohérence entre ce qu’ont dit et comment on l’exprime (exemple : On ne va pas dire d’une voix timide qu’on est extraverti). C’est important de se connaitre pour pouvoir maîtriser sa communication et avoir l’impact souhaité auprès de son interlocuteur. Pas d’inquiétude, avec la pratique, ça s’acquiert petit à petit.
Ci-dessous des conseils génériques mais extrêmement importants que vous devrez avoir en tête.
Mise en situation : Vous êtes dans la salle d’attente, l’assistante vous accompagne chez la personne avec qui vous allez vous entretenir :

1- Souriez au moment de la saluer : C’est important de sourire au début et à la fin de l’entretien, évitez de sourire quand vous parlez de choses plus sérieuses.
2- Ayez une poignée de main ferme : Si le recruteur vous tend la main, faites une poignée de main ferme, surtout pas molle ou avec les bouts des doigts.
3- Ne détournez pas votre regard : Regardez votre recruteur dans les yeux, c’est très important d’avoir ce contact au moment de l’échange.
4- Asseyez-vous sur invitation : Attendez qu’il vous dise de vous asseoir ou demandez-lui avant de le faire et ne posez surtout pas tous vos affaires sur vos genoux ou sur son bureau.
5- Tenez-vous droit : ne pas croisez vos bras ou vos jambes, restez plutôt ouverts pour renvoyer les bons signaux.
6- Évitez les tics : Avec les stylos par exemple, ou n’importe quel geste vous vous forcez de faire pour atténuer le stress, ça déclenche plus de stress que ça n’en évacue.
7- Travaillez sur votre voix : Par rapport à votre voix, sachez bien que votre débit devrait être légèrement plus élevé que celui du recruteur, il faut pouvoir s’adapter en fonction de la posture de la personne qu’on a devant nous.

Le dernier conseil est l’entrainement : n’hésitez pas à vous entraîner devant quelqu’un de votre entourage, il vous dira des remarques qui vont vous éveiller sur des détails auxquels vous ne prêtez pas du tout attention

Pour approfondir vos connaissances à ce sujet, je vous invite vivement à lire le livre de James BORG «  Ce corps qui parle pour vous : Améliorez votre impact personnel et professionnel »

Partager

2 thoughts on “Langage corporel en entretien d’embauche”

Hanae Gb

Ça correspond exactement à ce que je cherchais. Merci pour cet article bref et consistant

Hamid

J’ai un entretien demain et je viens de découvrir cet article, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *